Configurer Unity

Unity peut ne pas correspondre à vos attentes et rassurez-vous il est possible de le customiser pour le rendre plus `user-friendly`. Pas de ligne de commandes car on trouve déjà un certain nombre d’outils graphiques comme gunity ou ccsm pour CompizConfig Settings Manager.

1. Les outils de configuration

Avant de commencer voici une petite astuce permettant de connaitre quelle version d’Unity vous être en train d’utilisez. il suffit de lancer la commande suivante dans une fenêtre terminal :

echo $DESKTOP_SESSION

Le résultat étant le suivant :

  • Ubuntu > Unity 3D
  • Ubuntu-2D > Unity 2D

1.1.dconf-editor

dconf-editor est outil graphique qui ressemble à regedit sur Windows, permettant de modifier les paramètres de votre enviromment plus facilement qu’avec la ligne de commande.

Desktop -> Unity to pour y trouver 2 paramètres :

  • form-factor: ce paramètre permet de définir la taille du Dash. Desktop utilise une taille fixe, Netbook utilise tout l’écran, Automatic choisit entre les deux en fonction de la résolution de l’écran.
  • home-expanded: Définit si le Dash peut être agrandit ou pas.

Desktop -> Unity -> Devices

  • devices-option: Permet de choisir si les disques dynamiques (clé USB, disque USB, smartphones) doivent être affiché.

Desktop -> Unity -> Launcher

  • favorites-migration: utilisé par un script lors d’un upgrade de version.
  • favorites: C’est la liste des applications ajouter au launcher.

Desktop -> Unity -> Panel

  • systray-whitelist: La liste des applications pouvant être affiché dans la barre des trays
    • [ »] -> aucun ,
    • [‘all’] -> tous les programmes : ce que j’utilise cela permet d’afficher shutter, dropbox, ….,
    • ou alors une liste de programmes.

1.2.Gunity

Gunity permet également également de modifier de modifier la taille des icônes, les effets du Dock et du Dash, de changer les raccourcis claviers, … Cette application est disponible via un  package debian disponible sur le site de son développeur CKdevelop. Une fois installé pour le lancer il suffit cliquer dans le fond d’écran et de sélectionner « Desktop Configure »

1.3. Avec les paramètres de Compiz

Certains de ces raccourcis peuvent être modifié depuis le gestionnaire de configuration de Compiz. En effet, cette version d’Ubuntu posséde un plugin Unity pour Compiz.

Pour l’appeler il suffit d’appuyer sur les touches ALT+F2 et de taper about:config

L’onglet Behaviour

  1. Hide Launcher définit comment unity réagit .
    • Never – le launcher ne se cache jamais.
    • Autohide – il se cache automatiquement.
    • Dodge Windows – il se cache quand une fenêtre le recouvre.
    • Dodge Active Window – il se cache lorsque la fenêtre active le recouvre.
  2. key to show the launcher attribue une touche affichant ou cahcnt le dash. Par défaut il s’agit de la touche [Super]
  3. key to put keyboard-focus o the launcher permet d’attribuer une touche donnant le focus au launcher. Utilie pour naviguer avec le clavier.[Alt + F1]
  4. key to execute a command normalement tout le monde connait cette combinaison qui affiche une zone de recherche pour lancer des commandes, des recherches, des applications, des url…. [Alt + F2]
  5. key to open the first panel : ouvre le menu associé à l’application.

L’onglet Experimental

  1. Backlight Mode définit le mode de surbrillance lorsque vous passez la souris au-dessus d’une icone du launcher
  2. Launch Animation définit l’animation lors d’un click sur une icone du launcher.
  3. Urgent Animation est l’animation utilisé lors d’un message important.
  4. Panel Opacity opacité du launcher.
  5. Launcher icon size taille des icones.
  6. Hide Animation quelle qnimqtion pour afficher ou cacher le launcher.
  7. Dash Blur .

1.3.1.Activer les poignées

Pour apprendre à utiliser CCSM nous allons activer l’affichage des poignées :

Ouvrez Le gestionnaire de configuration CompizConfig, dans la zone filtre entrer png et vérifiez que la case Png soit bien cochée.

Allez ensuite dans la rubrique Unity MT Grab Handles (tapez unity dans la zone de filtre). Vérifiez ici aussi que la case soit cochée et cliquez dessus

Cliquez sur Désactivé , cochez la case Activé et choisissez la combinaison de touches qui vous permettra enfin d’afficher ces fameuses poignées. [Ctrl] + [Alt] + [g] par exemple.

Il ne reste plus qu’à appuyer simultanément sur les touches choisies pour afficher les fameuses poignées puis les « saisir » à l’aide de la souris.

2. Créez des lanceurs

La barre de lanceurs Unity Launcher ne peut contenir que des lanceurs. Ainsi, il n’est pas possible d’y ajouter des raccourcis vers des fichiers, des dossiers ou des sites Web, par exemple.

2.1.Méthode graphique

2.1.1.L’outil de bureau

Il suffit de faire un clic droit sur le bureau et de sélectionner l’option [créer un lanceur]. Remplissez les champs dans la fenêtre et choisissez une icône. Une fois terminé il vous faut glisser ce nouveau lanceur du bureau vers la barre Unity.

2.1.2.Unity Laucher Editor

Il existe un un autre outil graphique , Unity Laucher Editor, conçu pour gérer en toute simplicité les quicklists du Launcher Unity.  Il permet pour le moment d’ajouter/supprimer des éléments du lanceur, de personnaliser les commentaires, et même de changer les icônes.


Pour l’installer ouvrez une fenêtre de terminal et tapez ces deux commandes:

sudo apt-get install bzr
bzr branch lp:unity-launcher-editor

Après pour le lancer :

~/unity-launcher-editor/unitylaunchereditor/main.py

2.2.Méthode texte

Un fichier .desktop est un fichier de données qui contient des informations sur un élément de menu. Il spécifie les détails d’un élément tel que le nom, une commande à exécuter, une icône, etc.

[Desktop Entry] Version=1.0
Type=Application
Terminal=false
Categories=GNOME;GTK;

#Indiquez la commande à exécuter lorsque le lanceur est pressé
Exec=nautilus $HOME/Images/

# Indiquez le nom de votre lanceur
Name=Images

# Indiquez une description plus élaborée de votre lanceur
Comment=Mon dossier d’images personnelles

# Indiquez l’icône à appliquer au lanceur
Icon=/usr/share/icons/unity-icon-theme/apps/128/photos.svg

Vous pouvez les spécifications de la syntaxe des fichiers .desktop sur le site de FreeDesktopstandards.freedesktop.org

Exemple : modification du quicklist de Firefox :

gedit ~/.local/share/applications/firefox.desktop

Remplacer la ligne :

X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=NewWindow;

par

X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=NewWindow;Private;Safe;ProfileManager;LeLibriste

Ensuite ajouter à la fin du fichier les lignes suivantes :

[Private Shortcut Group]
Name=Private Mode
Exec=firefox -private-toggle
TargetEnvironment=Unity
 
[Safe Shortcut Group]
Name=Safe Mode
Exec=firefox -safe-mode
TargetEnvironment=Unity
 
[ProfileManager Shortcut Group]
Name=Gestionnaire de Profil
Exec=firefox -ProfileManager
TargetEnvironment=Unity
 
[LeLibriste Shortcut Group]
Name=Launch MakeTechEasier
Exec=firefox "www.le-libriste.fr"
TargetEnvironment=Unity

Fermer en sauvegardant ce fichier et redémarrer Unity :

unity --replace

Vous pouvez retrouver ici : une liste de 40 quicklists Unity : askubuntu.com

3.Installer des applications indicators

Nous allons par exemple installer l’indicateur d’application system monitor, pour cela il suffit de rentrer les commandes suivantes dans une fenêtre terminal :

sudo add-apt-repository ppa:alexeftimie/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install indicator-sysmonitor

Pour activer cet app indicator il faut lancer l’application [Super] et taper system, sélectionner l’application portant le nom « system monitor indicator ». Normalement il est apparu, faites un clic droit sur celui-ci pour faire apparaître le menu et sélectionnez [préférences]. Pour qu’il se lance à chaque démarrage cocher [Run on startup].

Pour d’autres applications indicateur cliquer  ici

4.Astuces

4.1.Restorer les paramètres par défaut d’Unity

Vous avez trop joué avec les paramètres et vous voulez retrouver les paramètres par défaut :

unity --reset

Pour restaurer les icons du launcher

unity --reset-icons

4.2.Vous avez tout cassé, pas de panique

Dans le cas ou Unity est totalement dans les choux, vous pouvez sur une des consoles tty [CTRL]+[ALT]+[F1] lancer les commandes suivantes :

gconftool-2 --recursive-unset /apps/compiz
unity --reset
sudo service ligthdm restart

Reconnectez vous, et normalement Unity est de retour.

4.3.Changer la taille des icônes du launcher

Il suffit de se rendre dans l’onglet experimental de l’outil CompizConfig Settings Manager, et de changer la valeur de l’entrée [Launcher Icon Size] ou encore dans gunity et de changer la valeur Taille des icônes du Lanceur.

4.4.Changer les icônes du Launcher Unity

Il vous faut avec dconf-editor aller dans la section /gnome/desktop /interface/icon-theme et de mettre le nom de votre pack d’icônes précédemment installé dans le répertoire /usr/share/icons/. Par exemple vous pouvez prendre les célèbres icônes Faenza

Une autre méthode consiste à utiliser gnome-tweak-tool.

sudo apt-get install gnome-tweak-tool

Une fois installé, lancez le avec la touche super [Super] puis adv, et d’aller dans la section thème. Une fois dans cette section rechercher les icones Faenza dans la liste déroulante Icon Theme.

4.5.Installer des thèmes

Les thèmes par défaut d’Unity ne sont pas forcément les plus beaux, n’est ce pqqs ? Vous pouvez parfaitement installer de nouveaux.Télécharger par exemple le thème Radiamentary. Pour installer ce thème sur Unity il suffit de copier le répertoire extrait dans  /usr/share/themes.

sudo cp -r Radianceblue_0_66 /usr/share/themes

Pour activer ce thème comme précédemment il faut gnome tweak tool, aller dans la section thèmes et changer les valeurs GTK+ Theme et Window Theme

4.6. Désactiver appmenu ou encore appeler global menu

A trop vouloir ressembler à une autre OS on peut copier des choses ne sont pas vraiment pratique. A mon sens appmenu est totalement contre productif dans le sens ou perdre du temps à retrouver le menu d’une application qui n’est pas forcément active. Même si cela apporte un gain de place.

Deux solutions :

  1. Désactivation par configuration
    sudo su -
    echo "export UBUNTU_MENUPROXY=0" > /etc/X11/Xsession.d/81ubuntumenuproxy

Désactivation par suppression des packages sudo apt-get remove appmenu-gtk indicator-applet-appmenu indicator-appmenu

4.7.Déplacer le launcher Unity en bas de l’écran

Superbe nouvelle, il est enfin possible de déplacer le launcher Unity en bas de l’écran :

Plus d’infos ici : Déplacer le launcher Unity en bas de l’écran