La version standard d’Ubuntu 13.10, celle avec l’interface Unity, n’est  peut-être celle qui me plaît le plus mais il faut reconnaître que cette nouvelle version de la distribution Linux phare est très solide et contient de nouvelles fonctionnalités plutôt intéressantes.

Nota : Bonne nouvelle, Ubuntu 13.10 Saucy Salamander est disponible version Finale

Si comme moi vous avez pardonné à Cannonical le passage en force de l’interface Unity ou me celui de Mir qui est pour le moment dans les choux puisque non actif comme prévu dans cette version 13.10, voyons ensemble ce que nous réserve Ubuntu Saucy.

Sous le capot on trouve le kernel 3.11 qui est d’une grande stabilité et possédant de belles nouveautés dont :
  • la possibilité de compresser les données en mémoire vive grâce au module Zswap,
  • la prise en charge de la compression LZ4 du noyau,
  • des améliorations au niveau des systèmes de fichiers XFS, F2FS ou Brtfs,
  • la prise technologie Rapid Start d’Intel
  • un nouveau pilote « Direct Rendering Manager » pour les cartes graphiques Radeon
On retrouve coté serveur graphique xorg-server 1.4.3 par défaut et non pas Mir comme c’était prévu (il est possible de l’activer.) Ensuite on retrouve une nouvelle version 7 de l’interface Unity basé sur GNOME 3.8. L’autre nouvelle version 8 d’Unity est réservé pour le moment à Ubuntu Touch.La nouveauté la plus visible d’Unity 7 est  celle touchant Smart Scopes (ne m’appeler plus Lens).Sur Unity 7, lorsque vous effectuez une recherche sur le Dash, vous pouvez désormais soit faire votre recherche en locale soit sur le net via Facebook, Google Drive, Yelp, Amazon et des dizaines d’autres sites Web.
Voilà comment cela fonctionne. Lorsque vous entrez un terme de recherche dans le Dash Unity, Ubuntu va vous proposer toute une série de catégorie de recherche. Ainsi, par exemple si vous cherchez « U2 », il vous proposera pas seulement les fichiers mp3 présent sur votre PC, mais aussi tout ce qu’on peut trouver sur le Web dans la catégorie de la musique.Chacune de ces catégories a des sources multiples. Par exemple, en sélectionnant la catégorie « Référence » veillera à ce que Wikipedia soit utilisé pour les sources. Cette recherche est intéressante mais on peut vite se perdre dans les résultats d’autant plus que les sources sont très anglophones. Cette fonctionnalité de recherche sur le web peut être désactivé.
Contrairement aux premières rumeurs Chromium, la version open-source de Chrome, n’est pas devenu le navigateur Web par défaut et on retrouve donc la version 24 de Firefox qui est un monstre de stabilité et de performances.Parmi les autres applications qui sont comprises dans cette version on retrouve la suite bureautique LibreOffice 4.12, le client e-mail Thunderbird 24, Gimp 2.8.6 pour la retouche photo, et Rhythmbox 2.99.1 pour le lecteur multimédia  par défaut.
Une des autres nouveautés qui m’a frappé est lors de l’installation de créer ou d’utiliser votre compte Ubuntu One, voir de le faire plus tard.
Cela fait plusieurs semaines que je travaille sous Ubuntu 13.10 sur mon PC à base de processeur dual-core Intel Pentium E2130 avec 8GBs de RAM, un disque SSD de 128Go et et un chipset Intel GMA 3100. Mon constat, c’est stable et rapide. Je viens de faire l’installation sur Inspiron Duo même constat.
Je vous invite à lire les billets suivants :