Vous venez de terminer l’installation d’Ubuntu 13.10 et vous voulez l’optimiser et installer les applications indispensables, voici ce que je vous propose (c’est du lourd) :

1. Finaliser l’installation d’Ubuntu 13.10 Saucy

Pas encore téléchargé ? Télécharger_Ubuntu_13.10_Saucy_Salamander

1.1.Configurer un miroir apt plus rapide

Par défaut le site de téléchargement des mises à jour n’est pas forcément le plus rapide. Il est possible de configurer un miroir plus rapide. Pour cela allez dans les paramètres systèmes (le petit logo en haut à droite de l’écran) puis cliquez sur l’icône [Logiciels & Mises à jour].

Cliquer sur le bouton [Télécharger depuis] puis [Autre] et dans la nouvelle fenêtre sur [Sélectionner le meilleur serveur]

Cela lance le test suivant qui va prendre le meilleur serveur pour votre localisation:

Pour terminer validez le choix en cliquant sur [Choisir un serveur]

1.2.Mettre à jour Ubuntu

La première chose à faire après l’installation d’Ubuntu 12.04 est de mettre à jour votre système via la commande suivante :

sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade

Votre système va certainement rebooter pour finaliser l’installation de ces mises à jour. Faites le de suite.

1.3.Terminer l’installation de la prise en charge de la langue

Dans le cas où lors de l’installation d’Ubuntu vous n’avez pas coché [Télécharger les mises à jour pendant l’installation] il vous faut terminer l’installation de la prise en charge de la langue. Il est possible de se rendre dans les Paramètre systèmes (le petit logo en haut à droite de l’écran) et d’aller dans [Prise en charge des langues] :

  1. Dans la liste Supported Languages, sélectionnez la langue [français (French)] et appuyez sur le bouton « Apply ».
  2. Attendez que les paquets de langue française se chargent et s’installent. Si un message s’affiche vous informant que vous devez redémarrer votre ordinateur pour que les nouveaux paramètres soient pris en charge, fermez simplement la fenêtre et ne redémarrez pas votre système maintenant.
  3. Dans la liste Default Language, vous pouvez désormais sélectionner la langue française (French (France)). Une fois ce choix fait, un message d’avertissement vous informe que les changements seront appliqués après un redémarrage.
  4. Fermez le message d’avertissement et redémarrez votre ordinateur.

1.4.Installer les applications propriétaires sur Ubuntu

Pour installer Adobe Flash Player, les polices Microsoft, les codecs multimédias, ffmpeg et les codecs Gstreamer supplémentaires. Ouvrez le centre de contrôle d’Ubuntu. Ensuite cliquer sur [sources de logiciels] et dans l’onglet [Autres Logiciels] activer l’option [Partenaires de Canonical], entrez votre mot de passe

Dans une fenêtre terminal Ctrl+Alt+T tapez les commandes suivantes :

sudo apt-get update
sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras

Ensuite activons le dépôt Vidéolan pour la lecture des DVD (eh oui medibuntu n’est plus !) :

wget -O - ftp://ftp.videolan.org/pub/debian/videolan-apt.asc | sudo apt-key add -
echo "deb ftp://ftp.videolan.org/pub/debian/stable ./" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/libdvdcss.list
sudo apt-get update
sudo apt-get install libdvdcss2

Finalisons par l’installation de la plate-forme d’exécution Java JRE :

sudo apt-get install openjdk-7-jre

1.5.Installation des Drivers non libres sur Ubuntu

Dans le cas ou Unity ne reconnaît pas votre carte graphique la version 2D a du apparaître.

Pour contrôler si votre machine peux lancer la version 3D d’unity vous pouvez lancer la commande suivante :

/usr/lib/nux/unity_support_test -p

Vous devriez voir un résultat comme sur l’image ci-dessous :

Unity 3D supported : YES

Ouvrez les paramètres systèmes d’Ubuntu et cliquer sur [Logiciels et Mises à jour] puis sur l’onglet [pilotes supplémentaires]:

Dans cette fenêtre sera listé l’ensemble des drivers non-libre disponible. Sélectionner le driver qui vous semble le plus approprié cliquez sur [Appliquer les changements] en bas à gauche de la fenêtre. L’installation du pilote se lance et il vous sera peut-être demandé de rebooter votre poste Ubuntu.

1.6 Désactiver apport

Apport est le service qui permet de remonter les bugs vers les développeurs afin que celui-ci soit corrigé. Mais parfois cette correction peut prendre du temps. Il est possible de désactiver ce service avec les commandes suivantes :

sudo service apport stop

pour le redémarrez

sudo service apport start

pour le désactiver totalement il faut éditer le fichier apport dans le répertoire /etc/default et remplacer 1 par 0

sudo gedit /etc/default/apport

1.7.Désactivation des smarts scopes

Si il est bien une des nouveautés de cette version qui promet mais qui n’est pas finalisée et est surtout destiné à nos amis anglophones c’est bien les smarts scopes du Dash. Il est possible de les désactiver. Il suffit de se rendre dans les paramètres systèmes, puis dans l’onglet [recherche] des options de [sécurité et de vie privée] :

1.8.Activation des espaces de travail et du raccourci pour afficher le bureau dans le lanceur

Il est possible de retrouver les raccourcis permettant d’afficher les espaces de travail et d’affichage du bureau en allant dans les paramètres systèmes, puis dans l’onglet [comportement] des options d’ [Apparence] :

2.Optimisations des performances d’Ubuntu 13.10

2.1.Installation et activation de preload

Preload permet d’utiliser une partie de la mémoire vive de votre ordinateur afin de pré-charger les applications que vous utilisez le plus souvent. Attention : preload n’accélère pas la procédure de démarrage d’ubuntu :

sudo apt-get install preload

2.2.Forcer l’utilisation de la mémoire vive au dépend de la swap

Si vous souhaitez privilégier l’utilisation de la mémoire vive par rapport au fichier swap, vous devez modifier la variable vm.swappiness dans le fichier sysctl.conf.
Une valeur élevée va forcer le noyau à mettre les données dans la swap. Sa valeur par défaut est 60. Pour le forcer à conserver les données en mémoire vive plutôt que les stocker dans la swap, il faudra donc mettre une petite valeur.
Pour vérifier la valeur actuelle entrez la commande suivante:

sudo sysctl vm.swappiness

Pour changer sa valeur en live :

sudo sysctl -w vm.swappiness=10

Pour changer sa valeur définitivement, ajouter la ligne suivante au fichier /etc/sysctl.conf : vm.swappiness = 10

sudo gedit /etc/sysctl.conf

2.3 Désactivation des services inutiles

Les premiers des services à désactiver si vous ne possédez pas de portable est la gestion du PCMCIA, du bluetooth, des Hotkeys, de la batterie.

2.4.Diminution du nombre de consoles actives.

(Pour gagner un petit méga de Ram) Par défaut Ubuntu, lance 6 consoles,accessibles par les touches Ctrl-Alt-1 à Ctrl-Alt-6 (le serveur X est, quant à lui, accessible par la combinaison de touches Ctrl-Alt-7). Pour diminuer le nombre de consoles, il suffit d’éditer le fichier /etc/default/console-setup et de changer le paramètres ACTIVE_CONSOLES= »/dev/tty[1-6] » par le nombre de consoles que vous désirer. Disons 2 ttys, alors changer le en « /dev/tty[1-2] ».

sudo gedit /etc/default/console-setup

Remarque : Même si vous avez diminué le nombre de consoles actives, le serveur X reste associé à la combinaison Ctrl-Alt-7

3.Installations des applications supplémentaires

3.1.Installer de CCSM (Compiz Config Settings Manager) et d’Unity Tweak Tools

Les effets de bureau Compiz sont disponibles sur Ubuntu par défaut, bien sur il faut posséder une carte graphique avec accélération 3D. Pour modifier les effets de bureau Compiz sous Ubuntu, vous devez en premier lieu installer le package compizconfig-settings-manager.

sudo apt-get install compizconfig-settings-manager unity-tweak-tool

Les possibilités de customisation d’Unity sous Ubuntu 13.10 ont drôlement évolué via l’outil Unity Tweak Tool :

Par exemple je conseille de configurer le lanceur avec les paramètres suivants :

3.2.Installation d’Ubuntu Tweaks

Ubuntu tweaks est une des applications indispensable sur toute installation d’Ubuntu. Ce soft est conçu pour faciliter la configuration de votre poste Ubuntu :

Fonctionnalités d’Ubuntu Tweak :

  • Vue de de la configuration système de votre poste (distribution, noyau, CPU, mémoire, etc.)
  • Gestion du des applications lancés au démarrage de votre session
  • Paramétrage de l’écran de démarrage (splash screen)
  • Affichage ou pas des icônes du bureau et des volumes montés
  • Réglages de Compiz-Fusion,
  • Réglages de Nautilus
  • Réglages avancés de la gestion de l’alimentation
  • Réglages de la sécurité du système

Pour installer Ubuntu Tweak, dans une fenêtre Terminal Ctrl+Alt+T tapez les commandes suivantes :

sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/ppa
sudo apt-get update
sudo apt-get install ubuntu-tweak

Je vous conseille de regarder dans l’onglet nettoyage, le top du top !

3.3.Installation de GDebi et de Synaptic

Bien que l’expérience utilisateur s’est améliorée sur le centre d’applications d’Ubuntu (Ubuntu Software Center) les perfs de cette application sont vraiment à la rue. Rien ne vaut ce bon vieux gestionnaire de paquets Synaptic. Synaptic est rapide , souple et riche en fonctionnalités .

sudo apt-get install synaptic gdebi


Dans le même ordre d’idée lorsque vous téléchargez des packages .deb car l’application recherchée ne se trouve pas dans le centre d’applications d’Ubuntu, au lieu de lancer cet outil lent il est conseillé d’utilider gdebi.

Pour définir gdebi comme installateur de paquet deb par défaut, télécharger une application .deb, allez dans votre gestionnaire de fichiers puis dans la partie Téléchargements sélectionnez [propriétés] par un clic droit sur le fichier .deb. Allez dans l’onglet [Ouvrir Avec], sélectionnez [Installateur de paquets GDebi] puis cliquez sur [Définir par Défaut] puis Fermer.

3.4.Installer les meilleurs indicateurs d’applications

Cela fait l’objet d’un billet : Les meilleurs Indicateurs d’applications pour Ubuntu 13.10 Saucy Salamander

3.5Installation des applications les plus utiles

Pour finaliser cette installation rien de tel que d’installer les applications les plus couramment utilisé que sont gimp, vlc, 7zip, rar, bleachbit ….

sudo apt-get install vlc gimp gimp-data gimp-plugin-registry gimp-data-extras y-ppa-manager bleachbit unace unrar zip unzip p7zip-full p7zip-rar sharutils rar uudeview mpack arj cabextract file-roller libxine1-ffmpeg mencoder flac faac faad sox ffmpeg2theora libmpeg2-4 uudeview libmpeg3-1 mpeg3-utils mpegdemux liba52-dev mpeg2dec vorbis-tools id3v2 mpg321 mpg123 libflac++6 ffmpeg totem-mozilla icedax lame libmad0 libjpeg-progs libdvdread4 libdvdnav4 libavcodec-extra-53 libavformat-extra-53 libavutil-extra-51 libpostproc-extra-52 libswscale-extra-2 ubuntu-wallpapers*

4.Encore plus loin

Pour les plus courageux :