Les systèmes Linux sont très performants, à condition de bien optimiser les ressources allouées au système.
Plusieurs modifications peuvent être apportées pour améliorer les performances.

1. Forcer l’utilisation de la mémoire vive au dépend de la swap

Si vous souhaitez privilégier l’utilisation de la mémoire vive par rapport au fichier swap, vous devez modifier la variable vm.swappiness dans le fichier sysctl.conf.
Une valeur élevée va forcer le noyau à mettre les données dans la swap. Sa valeur par défaut est 60. Pour le forcer à conserver les données en mémoire vive plutôt que les stocker dans la swap, il faudra donc mettre une petite valeur.
Pour vérifier la valeur actuelle entrez la commande suivante:

sudo sysctl vm.swappiness

Pour changer sa valeur en live :

sudo sysctl -w vm.swappiness=10

Pour changer sa valeur définitivement, ajouter la ligne suivante au fichier /etc/sysctl.conf : vm.swappiness = 10

sudo vi /etc/sysctl.conf

2. Désactivation des services inutiles

Les premiers des services à désactiver si vous ne possédez pas de portable est la gestion du PCMCIA, du bluetooth, des Hotkeys, de la batterie.

a. PCMCIA

Pour le désactiver entrez la commande suivante :

sudo update-rc.d -f pcmciautils remove
sudo update-rc.d -f pcmcia remove

b. Bluetooth

sudo update-rc.d -f bluetooth remove
sudo update-rc.d -f bluez-utils remove

c. Hotkeys

Toujours dans le cas où votre Pc n’est pas un portable, désactivons la gestion des touches bleus.

sudo update-rc.d -f hotkey-setup remove

d. Batterie

sudo update-rc.d -f laptop-mode remove

D’autres services pour les technologies récentes peuvent être désactivés :

e. Gestion du Raid

sudo update-rc.d -f mdadm remove
sudo update-rc.d -f mdadm-raid remove

f. La gestion des volumes: LVM

La gestion par volumes logiques (en anglais, logical volume management ou LVM) est une méthode de découpage, de concaténation et d’utilisation des espaces de stockage d’un serveur.

sudo update-rc.d -f lvm remove

g. Enterprise Volumn Management System: EVM

sudo update-rc.d -f evms remove

h. fetchmail

A désactiver si vous n’utilisez pas de logiciel en rapport avec les protocoles POP, STMP, IMAP (Evolution, Thunderbird, etc…). Indiquez si vous n’utilisez que des webmails.

sudo update-rc.d -f fetchmail remove

i. Modem

De nos jours les modems ont pratiquement tous disparus, remplacez par une connexion ADSL.

sudo update-rc.d -f dns-clean remove

3. Diminution du nombre de consoles actives.

(Pour gagner un petit méga de Ram) Par défaut Ubuntu, lance 6 consoles,accessibles par les touches Ctrl-Alt-1 à Ctrl-Alt-6 (le serveur X est, quant à lui, accessible par la combinaison de touches Ctrl-Alt-7). Pour diminuer le nombre de consoles, il suffit d’éditer le fichier /etc/default/console-setup et de changer le paramètres ACTIVE_CONSOLES= »/dev/tty[1-6] » par le nombre de consoles que vous désirer. Disons 2 ttys, alors changer le en « /dev/tty[1-2] ».
Remarque : Même si vous avez diminué le nombre de consoles actives, le serveur X reste associé à la combinaison Ctrl-Alt-7

4. Désactivation des programmes inutiles

Lors du démarrage de votre session, un certain nombre de programmes peuvent être désactivés.

  • Aide visuelle
  • Bureau à distance
  • Gestionnaire BlueTooth

Pour cela aller dans le menu Système −> Préférences −> Sessions ou programme au démarrage

5. Démarrer GRUB en mode « profile »

Démarrer GRUB en mode « profile »va générer un cache de lecture « readahead » qui peut améliorer de quelques secondes le temps de démarrage jusqu’à la fenêtre de login.

Pour activer ce mode, procédez comme suit :

  • Au démarrage, taper ESC (Echap) pour avoir le menu GRUB
  • Descendre sur la ligne du noyau standard de boot (Ubuntu X.XX.X, kernel 2.X.XX-XX-generic ou quelque chose de similaire), taper « e » (edit)
  • Aller sur la ligne « kernel … », taper « e » (edit) à nouveau,
  • Ajouter en fin de ligne un espace suivi de « profile »
  • Valider avec ENTREE,
  • Rester sur la ligne « kernel … » et taper « b » (boot)
  • Booter et attendre l’arrêt total de l’activité disque dans l’écran de login
  • Se connecter normalement.

Le prochain boot sera peut-être amélioré, le cache spécial de démarrage a été placé dans /etc/readahead

Cette manipulation doit être effectuée à nouveau après une mise à jour du noyau ou l’ajout de nouveaux services.

Note : en mode « profile », le démarrage est plus long qu’en temps normal compte-tenu de la création du cache.

6. Activer le mode concurrent booting.

Le Concurrent booting permet à Ubuntu de tirer profit des processeurs duals cores lors du démarrage. Par défaut Ubuntu utilise seulement un processeur lors du boot, pour l’activer il suffit d’éditer le fichier /etc/init.d/rc.

sudo gedit /etc/init.d/rc

Rechercher la ligne CONCURRENCY=none et changer la en : CONCURRENCY=shell

En cas d’instabilité, revenir en arrière.